18 mars 2017 : DeMolay Paris visite Notre-Dame

Posté sur la page Facebook officielle de la GLNF

Le 18 mars 2017, DeMolay France (demolay-france.org), ordre paramaçonnique, rendait hommage à Jacques de Molay en ce jour anniversaire de l’exécution du grand maître de l’Ordre du Temple, le 18 mars 1314, sur l’île de la Cité, square du Vert-Galand.

Pour cette occasion, le Chapitre DeMolay Paris avait organisé une visite guidée de Notre-Dame de Paris puis de l’île de la Cité à la rencontre d’Abélard et Héloïse ainsi que de l’ancienne résidence des rois pour terminer à la pointe de l’île afin d'évoquer le souvenir de Jacques de Molay.

Voici la 1ère partie : la visite de Notre-Dame

Portée de la visite

Le moyen-âge du XIIe siècle fait apparaître les constructions des grandes cathédrales gothiques. En 1163, Maurice de Sully, l’évêque de Paris, décide d’avoir une cathédrale qui permettra d’accueillir le plus grand nombre de fidèles. Dès lors et sous le règne du roi Louis VII commencent les travaux qui se termineront pour l’essentiel quelques 150 ans plus tard. Bien que les noms des premiers architectes ne nous soient pas connus, ils rivalisent d’audace et cherchent à faire entrer la lumière « Je suis la lumière du monde ; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie ». (Jean 8 ,12). La cathédrale de Paris dédiée à Notre Dame offre l’occasion de déchiffrer les symboles des statues qui illustrent ce magnifique « Livre de pierre » cher à Victor Hugo.

Guide conférencier : Bernard Brangé

Bernard Brangé passionné depuis plus de 35 ans par les édifices religieux et notamment par la cathédrale Notre Dame de Paris s’est donné comme objectif d’en transmettre les différentes symboliques qu’elles soient chrétiennes, alchimiques ou architecturales. Il est guide conférencier dans différentes associations qui ont pour but de faire découvrir Paris et ses véritables richesses.

Jean-Luc & yonnel

Photos © YG

Musique : La Marseillaise par Pierre Cochereau à Notre-Dame

Source : youtu.be/SkFyPMry9TQ

1/ A l'orgue de Notre-Dame de Paris, précédée par le Bourdon Emmanuel entendu lors de grands événements, Pierre Cochereau improvise une sortie sur "La Marseillaise" lors d'une Messe pour la Paix le 11 novembre 1977.

2/ Le 12 novembre 1970, lors du service funèbre à la mémoire du Général de Gaulle, Pierre Cochereau joue la "Marseillaise". Coda avec la volée des cloches de la tour nord de Notre-Dame de Paris.